Un rapide résumé de la fin du Yucatan

Mexique : Last but not least : les villes les plus touristiques du Yucatan

Bon, j’ai assez fait durer le suspense je pense non ?

Bon, je t’ai assez spoil le dénouement … Mais quand on y repense, c’est quand même assez drôle.

J’avoue, j’ai eu le temps de prendre un bon recul sur le trip. (Un bon recul de 4 mois, ça va !)

Bon, je t’avais laissé sur Bacalar, ses lagunes et un smoothie. Un peu de route nous attend jusqu’à Cozumel, du coup, on prévoit un mini stop.

Mercredi 31 octobre 2018

Bon, ok, on fait un caprice, parce que c’est n’est que 5 heures de route entre Bacalar et Cozumel. Mais quand même. Après 3 jours à l’extérieur, à profiter… Rester bloqués à 4 dans une caisse, c’était trop. Alors du coup, on fait un petit shoot de nature et de jungle.

La réserve Sian Ka’an.

Au début, on voulait s’arrêter juste pour un café. Bah je déconseille. Le service à l’entrée de la réserve est vraiment pas top. Mais bon, apparemment ils attendaient 2 excursions avec 2 bus remplis. Du coup, pas vraiment étonnant tu vois.

On commence par se perdre dans la jungle. Des petits chemins en bois, t’espère juste que le bois ne craque pas… Parce que dessous, c’est assez humide. (D’ailleurs, quelle idée stupide d’aller dans cet endroit en short. JJ et la logique on y reviendra !)

(Non mais là j’ai le sourire, mais j’ai pas mal psychoté sur les bêbêtes et tout. Pis y avait des bruits bizarres dans cette jungle… Pas rassurant ! JJ et le courage, on y reviendra aussi)

Sian Ka’an c’est « origine du ciel ». C’est beau comme nom, non ? Pis, quand tu arrives au sommet de la tour, tu peux vraiment comprendre le nom j’crois.

T’imagines même pas comme c’était paisible en haut. Juste quelques oiseaux qui chantent. Rien d’autre. (Pis d’autres plus gros animaux, mais j’suis dans le déni)

Tu sais j’fais partie de ces gens qui adorent vivre avec plein de gens etc. Mais de temps en temps, ce calme et cette solitude. Mais j’serai bien resté plusieurs heures en haut moi (En plus, depuis Cape Town et Table Mountain, bah JJ n’a plus le vertige ! Soigner le mal par le mal les gars). Don oui, en haut de a tour de 30m, j’étais ienb.

C’était le dernier shoot de nature du voyage. Le dernier moment de calme, et on le savait. Alors on a vraiment profité de ses dernières minutes.

Ouais, minutes, parce qu’on avait quand même un bateau à prendre pour aller à Cozumel… (J’avoue JJ pilote a conduit un peu vite… Mais c’est passé à un poil de cul. Littéralement. Ils ont fermé le bateau juste après nous. 2 minutes de plus, et on le loupait. Ça serait con quand même)

Cozumel, l’île touristique

Après le mini stress du bateau, nous voilà dessus. Et un magnifique coucher de soleil pour nous accueillir. C’est fou ces petits moments. 4 mois après c’est quand même encore assez clair pour moi (oui, et les photos aident aussi mais quand même)

L’arrivée à Cozumel de nuit était assez facile, pas trop de circulation, on a pu se garer pas trop loin de notre hostel et on a pu se poser un peu avant d’aller manger ! (Aloooooors, tu te doutes bien que déjà en janvier je ne me souvenais plus des lieux… alors là, pour retrouver les petits bouibouis où on a mangé…)

Jeudi 1 novembre 2018

Bon, c’est à partir de là que c’est flou. (Oui, encore plus que ce que c’était avant, ça va, fais pas genre que tu te souviens de ce que tu as graille la semaine dernière…)

Déjà commencer le mois de novembre en short. C’était ouf. (Surtout que je te le rappelle chaton, je suis à Québec pour des études. Alors si on m’avait dit que en novembre je serai en short… J’aurai ri bien fort quand même.)

Alors avant de commencer la journée, on peut faire un JJ conseil 2 minutes. Non parce que JJ un peu con, (oui je parle à la 3ème personne quand j’suis con comme ça, j’assume pas.)

Léa, il fait 35 degrés, grand soleil, dans un pays où l’eau du robinet n’est pas potable (c’est testé et pas approuvé par un(e) de mes collègues de voyage). Rien que ça, déjà tu devrais peut être faire gaffe.

Pour cette journée, on a fait 2 groupes de 2 (ça commence comme un mauvais film d’horreur, où ça fini en 4 groupes de 1).

2 farniente et 2 dive.

J’suis partie avec Vic et la voiture, pour faire un tour des plages sur l’île. Et faire la zone touristique de l’île.

On a commencé par un petit déjeuner, européen (après toute cette bouffe mexicaine, ça fait un peu du bien je t’avoue). On a trouvé une pépite(qui deviendra notre cantine du matin pour les 2 jours sur Cozumel).

Faire des petits groupes c’est pas mal, ça change la dynamique aussi. Pis moi la plongé j’suis pas forcément à l’aise, et peaufiner le bronzage, ça me branchait bien plus ! En plus regarde, ça y est on va enfin voir l’océan ! (Enfin, le côté le plus océanique… parce que si tu situe un peu Cozumel, l’Atlantique c’est pas la porte à côté non plus)

A Cozumel, il y a le Punta Sur Eco Beach Park, avec, un phare, des plages, des noix de cocos fraîches (et j’avais prévenu qu’on était la team farniente). Et un alligator avec la moitié d’une carcasse qui flotte dans sa bouche. Farniente et du sexy. Quoi de mieux?

Comme tu le vois, matinée et début d’après-midi très compliqué ! Non vraiment, on a souffert.

On va retrouver les 2 aventuriers, qui ce sont éclatés en plongé ! Mais j’ai pas de photos à vous partager. Sorry babe.

On se retrouve pour manger dans un resto BBQ recommandé. Pas de soucis JJ. Tu manges surtout des légumes normalement, mais un repas énorme 100% viande, même pas peur. Hein hein.

Tu te doutes. C’est à partir de là, où vraiment ça a pas était de tout repos.

Après le repas, beaucoup trop copieux, on rentre à l’hostel, on se pose tranquille.

On va visiter rapidement la ville. Le lendemain c’était El dia de los Muertos, alors la ville était en plein activité, des danses, des musiques, des autels un peu partout. Magnifique. L’ambiance était vraiment dépaysante, c’est vraiment le moment où tu comprends les gap des cultures.

Vraiment pas mal hein ?

J’vais pas te faire un dessin du reste de la soirée. Juste imagine JJ avec les pattes en l’air, string tee shirt, dans la salle de bain de l’hostel, entre malaises et vomito. Maï et Antho étaient partis boire un verre, je te laisse imaginer leurs têtes quand ils sont rentrés pour me voir dans cet état. On peut bien en rire maintenant, mais cette insolation et indigestion sur le coup, c’était vraiment pas l’fun. Puis, va trouver de l’eau à 2h du mat. (Mon dieu, cette expérience m’a bien rappelé comme je n’aime pas le coca, encore moins le basic sans bulles). J’crois que c’est un moment qui restera dans les mémoires quelques temps.

Vendredi 2 et samedi 3 novembre 2018

Le lendemain, on devait repartir prendre le bateau direction Playa del Carmen. Un peu triste parce qu’on ne pourrait pas voir comme il faut El dia de los Muertos, fallait qu’on fasse 2 3 achats pour les souvenirs, qu’on prenne le ferry jusqu’au continent. On a loupé le bateau, il pleuvait des cordes, moi en PLS. Enfin, le mauvais tableau tu vois. Mais on a réussi ! On a réussi à aller jusqu’à notre hostel du soir.

Cette auberge de jeunesse, vraiment le top par contre. Open bar pendant 2h le soir, plein de monde, une magnifique piscine. Une ambiance de spring break quoi.

Je n’ai pas beaucoup de photos, que ce soit pour Playa ou pour Cancun, j’étais plus en état, on a passé une heure et demi dans un parking, parce qu’on était dans le mal, moi entrain de me faire chiner par un mexicain… Enfin l’aventure !

J’ai été un peu déçue par Playa et par Cancun. Après le break dépaysant, et la nature toujours autour de nous, c’est vrai que des endroits comme ça c’est loin d’être mon kiff.

Photo totalement random pour te montrer la déco locale.

A Cancun on a trouvé aussi une pépite d’hostel, avec piscine sur le toit, un bar avec beaucoup de choix, des possibilités d’avoir des massages d’une heure pas trop chers. Non vraiment, c’était vraiment quali.

Le soir, on est juste partis prendre un verre, sur le bord de l’eau, pour notre dernier soir avant le retour au froid.

Comme bilan qu’est ce que je pourrai te dire ?

C’est compliqué de partir avec des gens que tu ne connais pas beaucoup, sur une très courte période. Je n’avais pas vraiment voyagé comme ça depuis très longtemps, alors c’est un ajustement. C’est probablement pas une destination où je retournerai (bon déjà y a plein de choses à voir dans le monde, pour ne pas refaire les mêmes endroits, mais même, c’est pas un vrai coup de coeur malgré le côté magnifique de l’endroit)

Désolée pour ce résumé sommaire… Mais entre l’état dans lequel j’étais et les 4 mois d’attente entre le voyage et l’article, forcément, c’est pas hyper quali !

Coeur sur toi mon chat.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *