Un rapide passage à Tulum

Bon, nous sommes actuellement début janvier. Oui, sur la suite du voyage je n’ai ni eu le temps, ni le wifi pour le blog… Avec toutes les péripéties .. (T’es pas prêt pour la fin du voyage !)…

Alors, vu que je vais reprendre un voyage d’il y a 3 mois, j’aurai moins de détails, et moins de souvenirs… Mais j’vais quand même te dire où on est allés, ne t’inquiètes pas ! Et puis, j’vais te faire baver avec de jolies photos aussi !

Mais avant tout as-tu lu le début de l’aventure ?

Samedi 27 octobre 2018

Coba

On continue à la suite de cette journée !

On sort juste de la Cenote, il fait beau, l’ambiance est au top… Mais ça commence à avoir faim ! On décide alors de s’arrêter à Coba pour grignoter ! Il faut savoir qu’à Coba, il y a un site archéologique, mais qu’on n’a pas pris le temps de voir, parce qu’on voulait mettre un pied dans l’eau salée, et pour ça il fallait qu’on arrive à destination au moins une heure avant le coucher du soleil (Soit 18h) Ah bah oui, on peut pas tout avoir ! Genre les gens, ils viennent d’une cenote, où ils ont passé plus d’une heure à tremper dans l’eau, et là, ils font leur caprice pour l’eau salée. L’histoire, les mayas, toussa, on s’en fou ! C’est de la pacotille non ?

Donc, le repas. A Coba, face au lac, magnifique vue, personne dans le resto. Et pour cause : c’est pas bon. Mais c’était le seul resto ouvert, donc pas le choix ! Même le guacamole était décevant… (On est devenus experts en 3 jours, oui !) Mais en vrai, journée ensoleillée, jolie vue, début du vrai trip vu qu’on va commencer à bouger pas mal !

Apparemment, ces ruines sont aussi belle que Chichen Itza ! Et en plus, aux dernières nouvelles, il me semble qu’on peut grimper dessus ! Si un jour tu passes à côté, arrêtes toi, et envoies moi des photos ! Comme ça j’pourrai voir si j’y retourne !

Mais sinon, Coba, c’est tout petit, et assez mignon ! C’est construit autour d’un lac, et j’avoue que ça change vraiment d’ambiance !

Tulum

Le planning est serré, ça va vraiment être un passage éclair dans cette jolie ville. Puis, c’est quand même l’une des plus grande destination balnéaire du pays… Alors première mission : on s’enregistre à l’auberge El Jardin de Frida, on pose nos affaires dans notre chambre. Encore une fois, l’hostel est magnifique, un prix plus que raisonnable, enfin, j’te laisse juger par toi même !

(Je pense que toutes les fleurs oranges, c’est pour El dia de los Muertos… Elles étaient partout, dans toutes les villes, sur tous les offrandes etc. Et oui, les tables de cette auberge représentaient des pierres tombales mais ça tu l’as vu sur insta non ?)

Encore une fois, c’est une ville remplie d’histoire… Mais nous ce qu’on voulait c’était un peu d’océan, d’eau salée, de coucher de soleil et des palmiers !

Bon, bah, chose voulue, chose obtenue (c’est agréable de faire des caprices et paf, ça se goupille bien, voire très bien !) direction la plage du bar Chamico (quoi de mieux qu’un verre sur la plage) !

Ha c’est sympa hé ! On a pas beaucoup bronzé, mais on a bien profité quand même !

Le soir, on a fait un très bon resto, comme le meilleur jusqu’à présent je pense ! A base de ceviche de crevettes, de poisson, de poulpe. J’ai même pas eu le temps de prendre une photo ! On a tout mangé avec une bonne bouteille de vin !

Dimanche 28 octobre 2018

Bon, la ville de Tulum en elle même ne nous a pas passionné. Après Valladolid, c’est difficile de rivaliser aussi…

Mais quand même, on voulait goûter le midi à un resto, dont on avait entendu que du bien, et qui pourtant ne paye pas de mine quand tu le vois comme ça ! Sabor de Mar ! Et c’était délicieux ! Et ce que j’ai apprécié aussi, c’est que pas mal de locaux sont passés pour y manger aussi ! Et on le sait tous, c’est quand même un critère important quand on va dans des restos lors de voyages !

Et pour tout te dire… On commençait à être très impatient ! Le soir c’était direction Bacalar, ses lagons, ses eaux aux 7 couleurs… Pendant 3 jours où on a réservé un airbnb de folie ! Le prochain article promet d’être assez intense !

Es-tu prêt pour la suite ? Es-tu prêt pour voyager à Bacalar ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *