Octobre Rose

Ça fait un moment que j’avais pas fait un coup de gueule comme ça, sur le coup des émotions.. Mais on n’oublie pas la JJ grande gueule.
Donc, nous sommes en Octobre. Ce qui veut dire : Octobre Rose.

Oui.

Tu as entendu ça ? L’Octobre rose ? Tu sais c’est cette campagne de mobilisation contre le cancer du sein ! Tu sais combien de femmes ont un cancer du sein ? Tu connais le pourcentage de la population féminine à avoir ce cancer ?

Tiens pour te faire peur :

«Car certains cancers du sein restent difficiles à soigner, causant encore près de 12 000 décès par an en France»

 

Et on parle juste des décès… Pas de toutes les femmes qui se battent contre cette saloperie.
Et NEWS FLASH, ça peut être aussi un cancer du sein chez l’homme !
Alors écoute-moi bien. Depuis ce matin, j’ai reçu à peu près 200 fois cette fameuse chaîne :


«  Coucou ma belle, peux-tu mettre un  sur ton mur Facebook, sans aucun commentaire, seulement un cœur, ensuite envoie ce message à tous tes contacts féminins. C’est seulement pour que les femmes se souviennent que c’est la semaine de prévention du cancer du sein. Tiens ton doigt sur ce message et fais transférer »

 

Prends ton doigt, mets le où j’pense et réfléchis s’il te plait.

On le fait en silence pourquoi ? Explique-moi pourquoi une chose aussi grave se fait en silence. Et non ce n’est pas LA SEMAINE DE PRÉVENTION. C’est le MOIS de mobilisation contre le cancer du sein, afin d’accélérer la recherche. La prévention c’est TOUTE LA FUCKING ANNÉE.

« Expire. Inspire.»

Donc, je trouve ça très bien mon chat que tu penses le 1er octobre au Cancer du Sein. Bien joué, je suis fière de toi. 1 jour dans l’année, « big step » ! Maintenant, il te reste 364 autres jours pour y penser (365 en cas d’année bissextile) t’as de la marge encore !
Alors au lieu de mettre un malheureux  sur Facebook, je te le dis : « Vas te faire dépister. C’est pas agréable, mais askip ça peut sauver ta vie ». Et arrête de tout faire en silence. Faut en parler, ça aidera aussi le nombre de victime à diminuer.
(Puis, merci de penser aux hommes qui peuvent aussi être atteints)

PS : la prochaine qui m’envoie cette chaîne, je rentre en France et lui fait bouffer mon cours d’école d’infirmière sur le cancer du sein en lui demandant les raisons de pourquoi il faut le faire avec un pauvre  que personne comprend et pas simplement dire :

 

«N’oublie pas ma belle, je t’aime, alors prends soin de toi et de tes boobs»

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *