Une fin de semaine crissement nature : Saguenay entre amis !

Aller, un peu moins de ville et plus de nature ! Viens, on va à Saguenay ensemble !

(Et JJ ! Rester à Québec une fin de semaine, ça te dit ? Non, apparemment).

Ca devient de plus en plus dur de te résumer le week-end. Parce que je sais que je peux parler pour ne rien dire… Et là ce week-end, on a pas non plus fait des choses folles ! C’était vraiment cool tu vois ! Mais il faut le vivre pour comprendre… Là je vais te dire qu’on a juste fait 2 randos, dans des endroits très beaux. Pour toi ça ne va pas être folichon tu vois.. Des fois c’est dur de me dire : ok écrit, peut être quelqu’un liera, et essaie de pas être soporifique. Au final, j’sais même pas qui lit ici.

Maman, tu ne lis pas n’est ce pas ?

*Silence…*

Si même l’une des premières intéressées de ce blog ne le lit pas…

Mais c’est pas grave, t’es là toi. ♥

 

J’te présente la team, mais il en manque un…

Vendredi 28 septembre.

La première voiture a déjà décollée avec les 4 filles à 14h. Ce week-end on sera 9. Je pars à 15h avec les gars (qui ne peuvent apparemment pas conduire ici… Mais ça reste à vérifier… J’me demande si c’est pas juste pour écraser dans la voiture et dormir…).

Direction Saint-David-de-Falardeau. Ca te parle ? Non, moi non plus. Chicoutimi ? Saguenay ? Là c’est mieux ? Tu visualises plus ? Non, moi non plus avant ce week-end.

 

Cette fois-ci je n’ai pas fait de vidéos du chalet (enfin, si j’en ai fait, sur snap, mais mon téléphone est tellement à chier que forcément, on voit r).

Mais on est biiiiien ! Petit chalet retiré, trop mignon, tout en bois. Trop cool. Vraiment !

Premier soir, on se pose et rien d’exceptionnel. Tu connais les soirées entre amis. Soirée pasta ! (Et oui,  comme tu l’as vu sur snap, vin Sud Africain… J’pense qu’il faut que je détache avec CPT mais le vin est bon…) Bref  !

On planifie aussi le lendemain matin. Parce que je t’explique. Tu vas mieux comprendre le problème. En gros, on a un des petits qui arrive le lendemain à 17h. A 40 minutes de là où on habite. On cherche un endroit où :

  • marcher quand même un truc assez long pour nos sportif
  • voir des choses belles
  • pas à l’autre bout du Québec pour pas avoir 1458564351 km dans les pattes (oui, parce que sachez le… si un jour tu veux te faire un petit resto… prévois 2h de route… parce que le resto voisin il est toujours loin ! Les distances ici c’est différent)
  • et un truc où le cardio de JJ tienne et que ça ne mette pas en retard toute la mission

Samedi 29 septembre.

Suspense, est ce qu’on a trouvé le bon compromis ?

Oui.

Et il s’appelle : Parc national de la Pointe-Taillon.

C’est un parc sur les rives du lac St Jean. On avait pas beaucoup de temps, on a fait 12km tranquillement. Et on n’a pas vu d’orignal.. Malheureusement, j’suis toujours en quête d’animaux moi !

C’est un assez grand parc, du coup,  je pense qu’en vélo ça doit vraiment être plus sympa. Et de temps à autre le poser pour t’enfoncer un peu plus dans la forêt..

Vu que c’est sur les rives du lac, tu as un condensé de paysages bien sympathique ! Plage, forêt, tourbières …

C’est beau non ? La plage sur la photo, le sable est magnifique ! Rouge, noire et doré ! C’est tellement cool ! (Bon, l’eau est très très très froide faut revenir en été ça serait cool !)

On a profité du calme un peu. Tu me connais, j’aime bien mon moment de solitude à l’écart pour réfléchir et me poser. Bah je l’ai pris sur le chemin du retour.

 

On a repris la voiture direction l’UCAQ pour récupérer le dernier et après direction La Baie pour voir le coucher du soleil !

Et on a vu les oiseaux passer… Le 29 septembre ? Les migrateurs partent ? Déjà… Mais on est pas prêts là.

Sachant que le soleil à 18h30 c’est fini, et qu’il restait une heure de voiture, on est arrivé à la maison, où les filles avaient déjà commencer à faire le repas… Et elles sont suisses (ou suisse adoptée). Alors, selon toi… Tu laisses 3 suisses dans une pièce choisir le repas ? Et oui … Du fromaaaaage (la vie !). Du coup, pour se plonger à fond dans l’expérience canadienne, on a fait une Fondue !

Et la radio québécoise passait du Shy’m. (Pour l’intégration dans la culture québécoise on y reviendra donc…)

(Je sais, je suis satan, je mange une fondue avec du vin rouge… Mais j’aime pas le blanc…) Pour tout te dire, c’est la première fois que je prenais de la fondue avec les patates. Ca cale sa race ! 1 Patate et tu roules.

Dimanche 30 septembre.

Aller on passe aux choses sérieuses ? Direction le Parc national du Fjord-du-Saguenay.

J’ai pas tellement besoin de parler… Juste je te montre ce qu’on a vu en 9km… (Imagine quand tu en fais un peu plus…)

 

Alors voilà, c’est magnifique, c’est beaucoup de marches d’escalier (les fautives de mes courbatures aux mollets).

Alors petite info utile, vu que j’ai pas grand chose à dire sur cette journée. Sache que les entrées des parcs c’est payant! C’est 8$50 il me semble ! Voilà, oublie pas ta carte quoi. Et après, on capte très mal à l’intérieur, donc prend bien la carte d’information que la madame elle te tend. Fais pas genre : non ça va je gère.

On a fait 9km en 3h30. C’était vraiment joli, et contrairement à ce que je pensais, plus simple (le sentier qu’on a fait était balisé comme intermédiaire à difficile et c’est passé. Alors que le sentier de la Jacques Cartier j’en avais chié sa grand mère en chausettes).

C’était la dernière soirée au chalet. Pizza maison et vin. Vu que le chalet était assez reculé c’était soirées entre amis vraiment cool !

 

Lundi 1er octobre.

Euh. On est le 1er octobre.

Est ce que tu m’expliques ça ?

De la neige.

Un premier octobre. J’suis contente. Mais c’est un peu rude !

Du coup ça a aussi un peu raccourci le week-end. On a repris la route vers Québec (et 16 degrés de plus !)

Fin du week-end entre amis et retour à l’Uni. Dur de finir un week-end comme ça.

 

Alors, c’est le 3ème week-end d’affilé que je fais hors de la ville. Du coup, je pense que jusqu’à la semaine de relâche je vais rester au chaud dans mon petit Pavillon ! Genre la larve. (Chaton, j’essaye de te dire que j’aurai du temps pour t’appeler les fins de semaine si t’es dispo.)

 

Et sinon, l’habitude JJ, on en parle ?

Bon alors toi tu le sais, au fur et à mesure de mes articles, tu commences à me cerner non ? T’aimes tu ça ce moment où je parle de moi ?

Je vais refaire un lien vis-à-vis de la semaine dernière dans un premier temps. Parce que j’ai eu beaucoup de retours sur ce passage du blog.

Certains m’ont expliqué que ça leur permettaient de mieux me cerner. D’autres que c’était frustrant, parce que je ne disais pas tout (et chaton j’vais pas tout te dire non plus). Et j’ai aussi eu un qui m’a redonné le sourire. Bon, qu’on se mette d’accord, quand je reçois un message déjà je suis contente. Mais là, il m’a vraiment reboosté avec ces belles paroles. J’aurai eu envie de vous transmettre tout ça. Mais je pense que lui il a trouvé exactement les mots justes pour moi, et j’ai envie de faire mon égoïste et de les garder. Mais sache qu’il faut être fier de ce qu’on est.

« Fais le compte du nombre de personnes de ta classe de primaire qui sont allés faire un master au pôle nord pour aller sauver des miséreux dans le tiers-monde. »

« On ne trouve pas quelqu’un pour améliorer sa propre personne mais pour partager son bonheur. »

Il semblerait que c’est un grand sage !

(Enfin, un sage… Il m’appelait P’ti prout et Cakeos quand j’étais petite… Est-ce que vraiment on parle de sagesse ? Disons qu’il s’est assagi..)

D’ailleurs, j’ai vu une série la semaine passée (dans le bus pour New York) qui s’appelle Atypical. Et dedans, il fait une liste pour savoir comment on sait qu’on aime quelqu’un. Et on retrouve un peu cette idée : Quelle est la première personne à qui tu penses en te levant ? Avec qui tu veux partager une grande nouvelle ?

Bah c’est ça enfaite. Faut juste trouver cette personne maintenant.

Et sinon cette semaine ? Bon t’as vu le résumer du week-end… Est-ce que vraiment j’ai le droit de me plaindre ? Oui c’est mon blog ! (C’est une dictature)

Non en vrai j’vais pas me plaindre. J’vais te dire ma philosophie de vie un peu (je n’ai qu’une philosophie, être acceptée comme je suis ♫… t’as la réf ou pas ?). Tu sais, le matin, quand je me lève, j’me dis : Ok, 3 choses.

3 choses belles avant … (Alors avant c’était avant d’aller en cours, avant d’aller bosser)… Ici c’est 3 belles choses dans la journée (et promis, avant 12h j’en ai souvent bien plus !). Mais tu vois ce week-end c’était vraiment facile. Alors du coup, j’ai une humeur plus légère (j’vais pas te dire que toutes les ruminations de la semaine dernières ce sont envolées… Loin de là tu vois) mais quand même, ça m’aide.

Tu sais, on a fait un week-end à 9, où le matin tu te lèves dans un chalet face à une forêt (même en 3 jours on voit les couleurs qui changent tu vois) et t’as des gens qui t’entourent qui sourient, qui sont bien, un petit déjeuner entre amis, et de la musique en fond. Quand tu regarde dehors, il y a les premiers flocons de neige qui tombent. Tu sais, j’suis un peu une gamine naïve. Alors 3 flocons de neige, ça m’rend joyeuse (On en reparle quand y’aura 2m de neige d’accord ?).

Après tu sais que tu vas prendre la voiture (JJ Taxi’s back bitches) pour rouler sur des routes magnifiques (Oui, j’adore conduire, surtout dans des endroits nouveaux) avec des arbres rouges, jaunes et verts, des lacs, des grandes lignes droites (où tu peux un peu accélérer et te faire plaisir) toujours avec de la musique (la musique c’est ma vie, pis là en plus elle était forte la musique, t’es tranquille tu penses juste à ta route et tu es bien). Après tu arrives à un endroit que tu découvres totalement, avec des paysages que tu n’as jamais vu. Est-ce que vraiment tu penses que je mets du temps à trouver 3 choses belles ?

Non.

Il me faut environ 10 minutes. La vue, les gens, la musique. C’est simple. Mais lève-toi un matin, regarde autour de toi, trouve 3 choses belles avant ta première contrainte. Force toi à trouver ces 3 choses belles. Et tu souris. C’est simple de vivre.

Pis aussi apparemment j’suis belle quand je souris, alors j’ai obligation de le faire. (T’as vu, dédicace )

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *