Weekend à Montréal : Just have to mellow out

Bon, j’avoue je ne sais pas bien comment commencer l’article, c’est pour ça que j’ai mis la demie semaine avant de me mettre à écrire sur notre weekend à Montréal. J’avoue, j’ai déjà été plus en retard que ça… Y’a qu’à voir pour la ZA, j’ai écrit les articles en revenant… Mais là il se passe tellement de choses qu’il faut que je sois à jour ! Puis j’ai toujours des articles d’Afrique du Sud en attente…

Ça va tout tellement vite qu’on a pas vraiment le temps de se poser et de réfléchir. J’dis pas que j’ai la page blanche non plus. La preuve j’arrive à te parler… Mais voilà, au commencement c’était mon instagram qui m’a donné envie de faire ce blog. Parce qu’à chaque photo postée j’avais envie de parler, de partager avec toi.

Mais maintenant que j’ai le blog, j’sais plus trop quoi dire. Ça donne une perspective plus sérieuse alors qu’au final c’est exactement la même chose… Sans la limite des 2000 caractères imposée par instagram.

Bref.

Si on s’occupait du sujet principal :

Montréal

D’abord est ce que je te présenterai pas la team ?

On aime bien savoir avec qui on part ?

 

Donc team de 7 personnes (oui, y’a moi aussi, même si je suis restée caché derrière l’appareil tout le weekend)

 

Vendredi 14 septembre

On est parti de Québec en début d’après midi avec les 2 filles. La première chose qu’on a faite a été de sauter dans un uber pour rejoindre notre AirBnB. J’avoue pour le coup, on s’est fait bien plaisir…

Vois plutôt… (Enfin essaie de voir parce que j’avoue que j’ai découvert l’appartement en filmant, donc j’ai pas vraiment fait attention à pas bouger).

 

 

Tu peux pas avoir ma réaction plus à chaud ! C’est vraiment de la découverte live !

Bon, une fois l’appart vu, c’est pas tout, mais on a la dalle. Du coup, en attendant les gars, on a décidé d’aller boire un café au Café Tuyo

 

C’est un café végétarien et végétalien ! Et c’était délicieux ! Moi et mon adoration pour les cafés, j’avoue que celui là m’a bien plu !

Vu qu’on est des filles hyper cools, on a aussi fait un planning pour le weekend. Comme ça, on savait à peut près où aller le soir et le lendemain !

On rentre attendre les gars à l’appart, un petit jacuzzi, et on se chauffe pour trouver un resto sympa pour le soir. Le choix est fait on va à la Taverne Gaspar. Ambiance sympa, bouffe plutôt cool, emplacement vraiment sympa pour le reste de la soirée.

Et oui, on a décidé de prendre direct le rythme ! Le planning c’est d’aller boire un verre aux Jardins Gamelin. Le son, l’ambiance, c’est tellement Chill ! J’pense que si je devais résumer Montréal en un mot : Chill. Vraiment.

 

Et après, grâce aux conseils de mon chat qui a passé pas mal de temps dans cette ville, on a fini au Salon Daomé. Bien-sur avant, on a fait un saut dans le village gai de la ville, histoire de tâter un peu l’ambiance là bas ! Bah chaud chaleur !

J’ai très vite compris pourquoi Raph m’avait conseillé cet endroit. Le son, l’ambiance, la déco (ah oui, j’ai remarqué les éléphants partout sur les murs). Il me connait assez pour savoir que j’allais kiffer. Et j’ai pas été déçu. Enfin si. Déçue que TOUT ferme à 3h du mat dans ce pays. Merde. Ça te coupe la nuit quand même. (Bon, après quand on a un appart comme le notre, ça à fini dans le jaja à papoter, et c’était bien le fun aussi)

 

Samedi 15 septembre

Bon, déjà, je t’arrête direct. Je vais pas pouvoir te dire tout ce qu’on a fait en détail. Déjà parce qu’on était encore tous un peu sous effet de l’alcool, mais surtout qu’on a marché 11km, et que c’est compliqué de suivre exactement tout. Après si tu veux du détail tiens cadeau :

 

T’as vu comme c’est le bordel ! (Je t’ai dit : on était encore un peu sous l’emprise de l’alcool)

Le plan c’était de partir avant 11h, et c’est ce qu’on a fait. Bon on s’est arrêté à environ 5 min de marche pour prendre un petit déjeuner !

Merci Babette pour son festin (ouais, jeu de mot parce que ça s’appelle Au festin de Babette).

Ensuite on s’est baladé un peu toute la journée. On est passé voir le vieux port de Montréal. Vraiment mimz comme endroit.

Place Jacques Cartier

 

Cathédral Notre Dame. 

Bon vu qu’on est des ventres sur pattes, on a dû s’arrêter manger à la Bocata (bar à vin, mais que j’ai pas pris de vin. La soirée de la veille avait peut être un peu trop tapé… ?).

Ensuite on nous avait dit de faire un saut dans le réseau sous terrain qui mène au centre ville jusqu’à la rue Sainte Catherine.

Bon, on a vu les souterrain, mais il faisait trop beau pour s’enfermer donc on s’est plutôt baladé à l’extérieur (plus exactement, on a crevé de chaud à l’extérieur).

 

Cette ville est assez étrange dans le sens où tu as des buildings, puis d’un coup des petits quartiers avec plein de streetart… C’est hyper cool. T’as tellement d’ambiances différentes. Tu ne peux qu’adorer la ville.

On a continué à marcher un peu. Puis au bout d’environ 11km de marche dans la journée, on s’est dit que ça serait pas mal d’aller se poser un peu à l’appart et de trouver un bon resto pour le soir.

Les gars ont choisi : Terrasse Nelligan.

Un Rooftop avec une très bonne ambiance, de bons cocktails ! Après si j’y retourne c’est plus pour boire un verre que pour manger ! La nourriture est bonne, mais c’est surtout l’ambiance qui fait l’intérêt de l’endroit !

 

Dimanche 16 septembre

Bon c’est moins le bordel ce jour là !

Et pour cause : on a « juste » fait la visite du parc Mont Royal : monter à pied. On a souffert. Entre la fatigue et la mini rando et la chaleuuuuuuur. J’suis presque (littéralement) morte en route (Mais ils ont pas réussi à se débarrasser de moiiii).

 

Mais en vrai, ça vaut le coup, une fois en haut la vue est belle. (A chaque fois j’dis ça.. Lion’s Head aussi j’ai failli crever, mais la vue en valait le coup (d’ailleurs je t’ai jamais raconté ça…)).

Ensuite on s’est posé dans un café (qui fait aussi des pâtisseries végétariennes et végétaliennes, décidément c’est vraiment un truc dans ce pays!) : le café Paquebot.

On a aussi traversé le Boulevard St Laurent et l’Avenue Duluth (qui je pense sont mes 2 rues préférées de Montréal). Comme tu le vois, j’aime bien les streetarts…

 

Bon et maintenant, on fini le weekend avec ce qui nous a motivé à partir à Montréal :

Le Piknic Electronik

J’pense que si tu me suis sur insta ou sur snap (désolée, si tu me suis sur snap, j’ai tendance à foutre énormément de bullshit, après sur instagram je montre plus les endroits où je vais, ce que je fais… Disons que c’est plus tolérable ce que je mets sur insta) tu as du comprendre l’ambiance qui y avait !

C’est seulement de 14h à 21h30, mais ça vaut vraiment le coup. Tu rencontres des gens de tout âge (du nourrisson à la mamie), de tout style (du hypster à l’adolescente pupute) et encore une fois, les canadiens ont montré à quel point  ils pouvaient être tranquille, posé et cool. T’avais pas d’ambiance de merde comme on peut voir parfois, avec des gens qui se tapent dessus parce qu’ils sont trop saoules… 

 

Bon le son de la vidéo ne rend vraiment pas justice à la musique… Et il devait être 17h, c’était tout calme encore !

 

On est ensuite rentré à Québec en covoit. En vrai, on a jamais eu aussi peur je pense… Le mec avait clairement fait un peu trop la fête, on avait l’impression qu’il était sous xanax tellement il dormait debout, sa voiture y’avait des araignées qui montaient sur les jambes de Victoire… On a beaucoup ri, un peu pleuré, lourdement flippé… Mais on a fini par arriver à 2h du mat… Et ce fut un beau weekend… Et cet article ne lui rend pas du tout justice !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *