C’est mon anniversaire !

Youpi ! 24 ans !

(Oui, c’est un jour vraiment important pour moi ! Alors du coup j’ai fait forcing que tu t’en souviennes… Est ce que ça a marché ? Est-ce que tu m’as souhaité mon anniversaire… ?)

Chantes avec moi ! Joyeux anniversaire ♫♪

Y a un grand avantage d’être à l’autre bout du monde quand c’est ton anniversaire :

Le décalage horaire !

Bah oui ! Parce que, en France, mon anniversaire a commencé 6h plus tôt qu’ici ! Donc ça fait 30h d’anniversaire, d’attention des gens, d’amour et tout. Qui peut dire : « J’ai reçu tellement d’amour en 30h, tu n’imagines même pas… »

Et Merci en faite !

En premier, j’vais dire merci à mes amours d’ici qui organisent un repas maison pour ce soir ! Avec les personnes les plus importantes ici ! Alors du coup, merci la cuistot ! (J’vais devoir me défoncer pour elle en février t’imagines même pas… vu le mal qu’elle s’est donné). C’est tellement génial d’avoir des gens comme ça avec soi !

Te souviens-tu de cet anniversaire à Riga où l’alarme avait été déclenchée ? J’avais demandé un repas international… C’était tellement bon ! Tellement cool ! (Oui, c’est le jour où il faut se souvenir de ce genre de choses et de se rendre compte de la chance qu’on a). Et au final, j’ai reçu un montage photo, avec tous les moments phares de mon Erasmus, et avec des messages de tous ceux qui étaient là ce jour là. C’est un cadeau priceless qui est accroché dans ma chambre, que je vois tous les jours. (Oui, il est très facile de me faire plaisir… une photo, un mot… J’suis pas si compliquée tu vois !)

L’année dernière, je réalisais un rêve. D’être en Suède avec mon frère et de voir la Sankta Lucia. Voilà. C’était la première fois où j’avais vraiment un moment avec mon frère, depuis longtemps. Et c’est tellement génial ce genre de moment. C’est bête, mais la visite de l’archipel alors qu’il fait -1000°C, le bonhomme de neige avec des yeux en bâtons (ne me demande pas, c’était glauque) sont sûrement les plus beaux souvenirs que j’ai avec toi… Avec peut être le jour où tu es revenu de NZ, et ce jour où on a fait du chien de traîneau, et qu’on avait juste froid, et on rigolait comme des enfants. (En souvenir marrant j’ai aussi ce jour où tu tues ce pauvre pot de colle… sur le moment c’était tellement pas drôle, mais dès que j’y pense j’continue à sourire quand même… Puis ces soirées où je te regardais jouer à l’ordi… On se souviendra de Doom 3 qu’on a dû arrêter parce que trop stressant…)

A tous mes anniversaire, j’ai aussi le droit à ma lettre de ma sœur. Même si elle est à côté de moi, elle écrit toujours quelques mots (long les mots quand même !) que je garde précieusement (faut savoir que toutes les lettres, les mots, les photos, les souvenirs, j’garde tout et je les relis souvent !). Y’a plein de trucs qu’on arrive pas à se dire de vive voix toutes les 2… Du coup les mots aident vraiment.. Et je sais qu’elle m’aime autant que je l’aime ! Et que je suis aussi fière d’elle qu’elle de moi… Et au final, bah c’est tout ce qui compte. ♥

Et aussi tous les ans avec ma famille. Mon dieu, cette famille, cet amour, tous les ans présente pour mon anniversaire. Mais là encore, faut les rencontrer pour le croire. J’ai tellement de chance d’avoir cette famille. Même si des fois, j’ai juste envie de faire une grasse mâtiné à Lacanau, et que tous les enfants crient et jouent sous ma chambre, ou que tu veux juste être au calme, mais il y a 20 personnes à table tous les midi alors que tu veux fuir à la plage ! Que les expéditions plages prennent tout un autre sens… Et je n’ai qu’une hâte c’est de les voir à Noël ! (Mon cousin, c’est bête à dire, mais mon anniversaire c’était la date où je savais qu’éventuellement tu seras là… J’m’en veux dans un sens de pas avoir fait plus d’efforts, parce qu’aujourd’hui t’es en Australie et j’sais pas quand je vais te voir et tu me manques ♥)

(Oui, dans cet article, il y aura plein de messages, cachés ou pas… Peut être quelque chose est pour toi)

Déversement d’amour ahaha.

Après j’aimerai revenir 2 minutes sur cette année assez folle quand même !

J’ai commencé l’année, chez moi, sans travail et sans vraiment savoir quoi faire avant mon départ au Canada (oui, lui il était prévu déjà).

Un matin de janvier, j’ai décidé que je partirai en Afrique du Sud, avec EF. Durant cette journée là, j’ai acheté mes billets direction Cape Town et ceux direction Québec. J’ai envoyé mes CV pour travailler avant de partir, et une semaine plus tard, je signais un contrat de 4 mois. Tu le sens comme 2018 a bien commencé ?

Après, ça n’a été que des rencontres, et de belles. Mes collègues à la clinique, mes amours en Afrique du Sud et mes choux au Canada. J’suis pas sure de me rendre compte de la chance que j’ai. J’vais pas revenir sur chaque personne, parce que cette année a sûrement été l’année où j’ai rencontré le plus de monde. Mais cœur sur vous.

Cette année a tellement été rythmée ! C’est la folie quand j’y repense ça fou le vertige ! Mais merci d’avoir contribué à la rendre si belle !

Bon et ce 13 décembre alors ? 

Et si on passait à toi, petit lecteur (ou grand…)

Je suis tellement reconnaissante mon chat… Parce que certes, c’est un message où tu dis des fois juste « Joyeux Anniversaire« , ou (pire) « Bonne Anniversaire » (c’est interdit ça tu sais ? Mais bon, encore aujourd’hui je vais le recevoir plein de fois !) et tu penses à moi et tu prends du temps pour me le dire, et déjà ça m’touche (oui, j’suis facilement touchée..) mais des fois y’a un petit souvenir rattaché, une petite attention mignonne (merci à tous ceux qui compatissent et qui m’ont dit : tiens bon, je sais que le vin est pas top…mais dans 10 jours tu pourras en boire du bon ! J’ai vraiment pas l’impression d’être alcoolique avec vous c’est cool) ou un petit mot plein d’amour. Mon cœur fond à chaque fois ce jour là (Désolée, personne ne pourra égaler ma maman sur les messages d’anniversaire, en plus ça fait 3 fois que je le fête loin d’elle alors que c’est aussi son anniversaire dans un sens… J’ai vraiment envie de le fêter avec mes parents en ce moment… Je la soupçonne de tout faire pour nous faire chialer).

C’est mon jour préféré de l’année. Égoïstement. Parce que tu m’envoies un message plein d’amour, et je peux te répondre avec autant d’amour, des choses que naturellement je pourrai pas te dire parce que sorties du contexte bah c’est juste bizarre en faite. Ça me permet de te dire que je t’aime vois-tu ? Et puis tu penses à moi (même si facebook a dû forcément aider) et c’est cool de savoir que les gens pensent à moi. (Eh de temps en temps je peux me faire un boost d’égo sil te plait ?)

J’te dirai jamais assez merci pour tout ça… Tu sais, j’ai remarqué quelque chose au fur et à mesure du temps et des voyages… J’ai besoin de gens autour de moi. Tu sais que j’allais pas vraiment bien au Canada au départ, et là ça commence à aller vraiment mieux, genre j’suis bien mieux qu’il y a quelques semaines. Je m’explique, il y a plein de choses à dire. (Oui, c’est un article d’amour, d’explications, et de partage, c’est pas forcément intéressant mais j’ai besoin de tout te dire, bonjour ce blog tient le rôle de journal intime pas intime du tout.)

J’ai besoin de personnes autour de moi.

Pas seulement une ou deux. J’ai besoin de m’entourer, même si après j’parle pas au quotidien avec eux, bah j’ai juste besoin de savoir que j’ai des gens pas loin. Et ça ça a beaucoup changé mon humeur ces derniers temps… Depuis que j’ai plus d’entourage j’suis bien mieux. (C’est con, j’veux faire genre je suis cette fille indépendante, fière et mature et au final… Bah j’ai besoin d’un soutien énorme, et je sais que je peux demander beaucoup…).

Et quand j’ai pas beaucoup de gens autour, bah j’sais pas, je n’ai pas l’impression d’être complète tu vois. J’avais déjà des personnes proches tu vois. Mais certaines vont partir, d’autres restent là avec moi encore (Eh on ne se débarrasse pas de moi comme ça) Mais j’ai toujours pas mal eu de différents groupes, j’aime bien changer de temps en temps et tout. J’suis fidèle mais pas collée aux gens en règle générale. Mais toujours un grand besoin de toi. (Alors pour mon anniversaire c’est vraiment bien parce que t’es un peu là!)

Bon déjà y a les personnes que j’ai rencontré quand j’suis arrivée, et avec qui je vis. Bah elles, clairement, je les aime tous les jours (j’ai pas le choix aussi… c’est la dictature, et elles ont pas le choix non plus avec moi). Non mais j’suis refaite de les avoir trouvé. Pis après 4 mois, j’pense qu’on se comprend plutôt bien. Et ce sont des personnes vers qui je pourrais toujours me tourner tu vois ? (Et je vais te faire une confidence… C’est ma 3ème famille internationale… Et je sais pas comment j’aurai fait ici sans eux depuis le début. Parce qu’ils me complètent pas mal, ils m’apportent tellement de choses..)

Alors, après j’ai rencontré de nouvelles personnes, j’étais refaite tu vois ? Pis ce sont des personnes avec qui je vais passer beaucoup de temps parce qu’elles sont dans mon master, et ces gens, bah juste j’ai passé une soirée fin novembre avec eux, et j’suis tombée full love de leur énergie et de leur gentillesse (alcool aidant aussi un peu peut être.. J’ai encore mal à la tête de cette soirée je crois). Clairement les cours j’en chie, l’adaptation aussi a été dure… Mais avec eux, c’est bien plus simple. Et je leur dirai jamais… Mais je les remercie beaucoup !

Et j’me dis que dans 10 jours, je vais retrouver mes chatons bordelais… Comme j’ai hâte ! Tu sais, j’ai le groupe des gars. Ces fils de poulpe avec qui on s’envoie pas un seul message quand on est loin, parce que pourquoi on ferait ça ? On est là quand il faut c’est suffisant non ? Après 9 ans, est-ce que entretenir une amitié est vraiment nécessaire quand on sait qu’elle est là ?

Et mes bébés IDE que je vais voir aussi ! Olalala 3 semaines pour passer tout le temps possible avec vous c’est bien trop court ! Elles je les vois tellement de fois dans la semaine normalement… Va pas falloir que je dorme pendant 3 semaines pour rattraper le temps perdu et pouvoir faire potinland ! Préparez votre liste de cafés et d’endroits où aller, ou votre plaid et canapé, je débarque les babes !

(Après, j’suis quelqu’un qui va donner énormément. J’pense que je demande beaucoup, mais que je rends pas si mal. Même aux personnes que je ne connais pas depuis longtemps, ou pas très bien. Je sais pas si tu l’as remarqué. Et j’pense que c’est une chose positive de moi. Donc j’ai un assez gros cœur pour tout le monde ! Bienvenue au pays des bisounours ! J’suis un peu une bisounours moi-même. Et bah c’est mon anniversaire, donc oui encore plus que d’habitude, si c’est possible.)

J’écris cet article pour te dire merci… Mais aussi pour donner des nouvelles…

Parce que t’as essayé de m’appeler aujourd’hui (à 3h du matin… le décalage horaire est sympa mais des fois bien moins pratique), et je ne peux pas te parler, parce que j’ai des exams, et la journée est trop courte pour avoir tout le monde… Donc je te raconte tout ici… A toi de lire si tu veux.

Donc mon moral est forcément meilleur. Même en cette période de merde d’exam ! Il m’en reste un assez important dans 2 jours. Après c’est full temps libre, sorties, découvertes, balades… Enfin 1 semaine complète de vacances, de décompression et de repos avant les 3 semaines intenses qui m’attendent en France !

J’espère vraiment voir ta bouille quand je rentre ! (J’vais même passer par Toulouse 2 jours pour voir mon Chouchou  sud africain! Oui ! Un verre de vin, un plaid, netflix et du fromage pour refaire le monde !). J’ai vraiment besoin de te voir ! Mais en attendant j’vais te dire où j’en suis.

Après avoir parlé des gens avec qui je veux passer tout mon temps (je sens que ces vacances en France ne vont pas être de tout repos..). Tu sais il y a quelques temps, je disais que j’aimerai virer les personnes toxiques de mon entourage… Bah j’ai commencé. Et c’est vraiment pas facile. Elles sont toxiques, mais au final, ce sont vraiment des personnes que j’apprécie. Parce qu’elles sont nocives parce que je tiens vraiment à elles, mais elles rendent pas et c’est juste épuisant… J’ai essayé longtemps avec ces personnes de garder le contact, d’être là pour elles. Mais j’ai pas eu de retour, et ces relations qui vont que dans un sens c’est un cancer pour moi. J’suis tellement là à essayer d’être là et rien avoir en retour. J’savais pas ce que ces relations pouvaient vraiment m’apporter.. Et où elles pouvaient déboucher. La frustration tu vois ! Je t’ai dit, j’ai besoin de savoir que t’es là.

Donc j’ai arrêté les frais… Et je l’ai dit. Parce que je suis full dans la communication… Et ça déplaît d’ailleurs souvent. Je ne l’ai pas fait de manière petite pute ou quoi… J’pense l’avoir bien fait. J’ai expliqué aux personnes, et pour la plupart assez calmement…

C’est vraiment pas facile, genre ça m’a fait mal au cœur, comme vraiment mal tu vois. Mais c’est un mal pour un bien, parce qu’aujourd’hui, bah ça va mieux. Ça fait seulement quelques semaines ou quelques jours. Mais quand même ! Tu devrais essayer de faire pareil. Et garder que le positif ! Même si j’y pense toujours, et des fois j’me dis : « Est ce que je tente ? Est ce que le fait de pas leur parler, de pas essayer, est-ce que seulement je leur manque ? Est ce qu’ils sont prêts à s’investir ? » bah je ne le fais pas. J’arrête de courir après les gens pour rien… Peut être un jour, elles reviendront et seront prêtes à s’investir elles aussi. Mais j’y retourne pas. Parce que le cercle va recommencer. Mais si tu lis ça, sache que j’pense à toi, que j’tiens à toi. Mais j’me préfère.

Donc j’suis égoïste, prout et nique. Voilà. Grande maturité JJ, j’suis fière de toi. 24 ans c’est l’âge de la maturité !

Ensuite les exams.

Vraiment est ce qu’on en parle ? Tout le monde sait que c’est de la maaaarde. Les dossiers à rendre, les cours à apprendre et à bachoter comme des cons. A quel moment quelqu’un a dit : « Ouah j’adore ça, ça me donne vraiment du plaisir. Presqu’autant qu’un orgasme. J’adore. J’suis pas du tout fatigué, j’ai pas les yeux qui sortent des orbites et j’suis genre trop bien dans ma chambre de 9m² 14h par jour à voir personne ! »

PERSONNE DIT CA.

Alors pourquoi Monsieur le Professeur tu continues les examens !? Tu sais que ça peut être évalué différemment ?

Québec.

Bah j’ai rien de nouveau en faite. Parce que j’ai pas trop pu en profiter ces derniers temps… Donc je te dirai ça quand je rentrerai et que j’aurai pu voir Québec comme il se doit en hiver! (Peut être un article… Je m’avance, parce que je suis en retard sur le blog…. Mais sait-on jamais ! Si j’ai un éclair de motivation…).

Après niveaux projets…

Bah dans un sens.. J’suis en plein dedans ! C’est quand même assez gros pour pas avoir vraiment d’autres objectifs. Partir comme ça, faire des études de fou, et tout changer… Et prendre des décisions qui vont vraiment changer ta vie. C’est un coup de pied au cul important. Donc je pense que niveau projet ça va.

D’ailleurs… Faut qu’on en parle. J’ai besoin de t’en parler. Parce que ça me panique un peu, puis ça va me permettre aussi d’avoir ton retour, et peut être me rassurer. Et surtout parce qu’en parler en face avec toi, bah forcément, je vais pleurer, toi aussi peut être. Ou être en colère parce que tu ne comprends pas… C’est tellement plus facile par écrit pour moi ! Mais en ce moment j’ai un peu plus de mal à me confier à toi.

Parce que t’es à l’autre bout du monde, parce qu’on parle moins, ou parce que j’ai pas l’occasion. Et aussi, et surtout, j’ai un peu peur de ta réaction. Parce que je sais qu’en te disant au revoir, tu as ressentis le même pincement au cœur que moi. Que quand je t’ai dit au revoir en te prenant dans mes bras, bah toi aussi ta versé ta larme.. Ou quand j’suis montée dans ma voiture, ou dans le taxi, ou dans l’avion, bah je t’ai pas tout dit. Je t’ai pas tout expliqué. J’essaie de temps en temps de glisser un mot dans un article. Mais là. Je vais te le dire.

Je ne rentre pas en France.

Enfin, pas tout de suite. Pas après mes études. Pas définitivement. Pas maintenant.

Tu sais, ce que je suis entrain de faire, c’est un rêve de gosse. Depuis très longtemps, j’veux faire de l’humanitaire. Alors oui, enfant j’avais cette idée de sauver le monde avec un bisous magique, un sourire. Depuis, j’suis tombée de haut et j’ai appris un peu la misère du monde. Et je continue de l’apprendre au quotidien. C’est pire que ce qu’on peut imaginer. Et j’me rends compte que ce n’est pas un rire qui va tout changer. Et qu’il faut mettre des moyens énormes. Qu’ils soient humains, ou financier.

Les humanitaires, le développement, l’armée, les gouvernements… C’est vraiment le merdier mon chat. Mais c’est ça. C’est là que je veux être. C’est là bas que je veux me sentir utile. Et je sais, je sais que c’est un rythme qui va m’empêcher de vivre à ton rythme. Un jour on m’a dit : « tu fais le même choix de vie que les militaires, un rythme que personne peut suivre, qui t’apporteras plein d’inconvénients et pas forcément de la joie, une famille et un futur posé. » Merci pour l’encouragement. Mais c’est un choix de vie que j’ai fait en faite. T’es qui pour me dire ça ?

Mais quand même… Tu sais quoi ? Ça me paralyse de peur des fois. (Oui, j’ai 24 ans, j’ai fait ce choix, et là devant mon écran, j’ai l’impression d’avoir 10 ans, de pleurer, et d’avoir peur. Et j’ai envie juste que tu me serres dans tes bras en disant que c’est normal de douter.)

Je sais pas si j’ai les épaules pour faire ça. Je doute… Est ce que mon empathie n’est pas au final un immense obstacle à l’efficacité que je peux avoir sur le terrain ? Le fait que cette formation ne représente pas tellement ma façon de voir les choses.. J’veux pas que les gens pensent que je suis lâche, parce que j’abandonne en sachant que j’peux pas tu vois.

Mais j’étais pas là pour te dire mes peurs au départ. Je te parlais de mon projet.

Maîtrise en sciences de l’administration gestion du développement international et de l’action humanitaire. (Amen)

Tu comprends l’importance d’être sur le terrain ? Tu comprends pourquoi je ne rentrerai pas de suite… Entre chaque mission, en vacances, je rentrerai te voir, et voir ta vie continuer sur un chemin totalement différent !

On n’aura pas la même vie. Et j’pense que les deux seront passionnantes à leur propre niveau. Je t’ai déjà parlé de mes peurs de finir seule… Mais au final c’est un choix que je fais. Je fais passer mon rêve de gosse en premier. (Et tu sais quoi, au final, si comme tu le dis, je vis un rythme de militaire en Opex, bah je reviendrai avec l’un d’eux ! Voilà ! Un autre choix de vie qui ne me déplaît pas non plus hein on va pas se mentir. Le cliché des uniformes, t’es pitoyable JJ)

Mais j’en ai d’autres des projets !

(tu me connais, j’aime pas attendre, et j’aime bien avoir toujours un truc en tête, la fille ne s’arrête pluuuuus ! Et j’adore!). En autre, j’en ai un avec l’association de mon master… A voir avec le CE. Mais ça pourrait être un plus j’pense pour moi.

Après j’ai des objectifs personnels aussi. Toujours dans l’objectif du « aller-mieux » et « être un meilleur soi« . J’en ai fait pas mal depuis que je suis arrivée au Canada, et j’trouve que je suis dans un mood hyper positif, et c’est assez valorisant de voir que j’ai réussi… En un an, j’ai pas mal changé. J’ai perdu du poids pas mal depuis l’été 2017 (encore qlq kilos, genre 9 ou 10, et cet été, en « bambe », enfin à peu près), j’ai commencé à vraiment essayé de faire attention à l’écologie (merci le mois #Onestpret), j’fais plus attention à ma santé aussi. Et j’essaie de mieux m’entourer… Donc j’trouve que c’est quand même pas mal en peu de temps.

Mais on n’arrête jamais de s’améliorer n’est ce pas ? J’ai plein d’idées…

Niveau santé, j’aimerai accélérer un peu le sport et être plus régulière, on m’a parlé de boxe ? Peut être j’sais pas encore c’est une idée qui fleurie dans ma tête… Peut-être que ça serait une solution, parce que je me rends compte que je suis de plus en plus en colère (me demande pas contre quoi j’en sais rien) et je me retrouve avec des émotions que j’sais pas contrôler, et que j’sais pas quoi en faire, et c’est fatiguant. Donc boxe, ou n’importe quel autre sport qui canalise un peu tout ça.

J’aimerai aussi arrêter les manifestation de stress que je m’inflige, genre, me niquer le dos ne résoudra rien, ni de me ronger les ongles (rien à voir avec la santé, c’est juste moche et le dos ça fait mal). (Moi, émotive et bouffée par ça ? AHAHA.. Hum.)

J’aimerai vraiment me remettre à la musique… C’est un truc qui me manque vraiment. En plus en résidence, bah j’peux pas chanter sous la douche, ni dans ma chambre… Alors que c’est vraiment un truc que normalement j’fais tout le temps, ça me défoule… Donc faudrait que je trouve un truc. J’y réfléchi aussi. (Oui, tous les moyens sont bons pour s’exprimer)

Oui je sais c’est toujours les mêmes goals tous les ans… Mais t’as vu cette année ça a vraiment évolué quand même ! On reste sur cette pente !

Tout ça pour dire

Tout va bien. Malgré la période de merde, avec les exams, tout va bien mon chat. Dans 10 jours je suis dans l’avion pour venir te voir ! Déjà ça ça boost pas mal ! Et j’reste jusqu’au 11 janvier (avec 7 8 9 sur Toulouse). Donc on a full time pour se voir un peu, boire des cafés et du vin, manger n’importe quoi sous un plaid devant la TV et t’harceler pour connaitre tout depuis que je suis partie, parce que ma vie tu la connais maintenant. J’suis bien. Et pour la première fois depuis que je suis arrivée ici, j’me dis que revenir au Canada ne va pas être si dur, parce qu’après tout ce temps à aller pas bien, bah j’ai trouvé une place. Même si te laisser encore une fois loin de moi pour un certain temps c’est pas facile.

Si tu veux m’offrir un cadeau, bah juste envoie moi un message pour me dire que tu vas bien. Que je vais te voir quand je serai de retour !

Et j’suis full love de toi. Et tu me manques beaucoup Schatzi.

Merci pour tout.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • BRAVO À TOI MA GRANDE 👏👍☀️
    PEUT ETRE À BIENTOT POUR UN CAFÉ ET PLEIN DE BISOUSSS
    JE T’ EMBRASSE FORT 💋😘💖
    NATH

  • Bonjour Lea, je prends toujours autant de plaisir à vous lire…c est extraordinaire ce projet de vie et très peu de gens sont capables d une telle analyse!!!! Je vous souhaite de retrouver toutes ces personnes qui vous sont chères…et comme vous dites votre retour au Canada en janvier se fera dans de meilleures conditions…..
    Je vous envoie pleins d ondes positives à mon petit niveau et continuez…..vous nous faites tellement de bien du haut de vos 24 ans grande dame…..
    Merci

    • Wow, merci beaucoup… Je pense que vous n’imaginez même pas à quel point ça me touche ! Je sais même pas quoi dire à part merci !
      Et je pense que je peux aussi dire merci pour l’analyse ! Vous faites un peu parti de mon apprentissage sur moi même ! Après toutes ces heures à parler !
      Merci beaucoup, j’espère que tout va bien pour vous !

  • Mon Minou,
    Je suis très fière de toi et de ton immense pas en avant !
    Continue comme ça et tout ira bien !
    En ce qui concerne ton non retour en France, je pense que tout ceux qui te connaissent un peu savaient très bien que tu ne reviendrais pas. Moi j’ai toujours pensé que tu ferais partie de Médecins sans frontières, à parcourir le monde et aider les gens dans le besoin dans les pays en guerre ou ceux où la famine est grande ! Puis Mdecins sans frontières à une petite base à Bdx, donc tu peux toujours revenir nous voir 😊
    Bref, on se voit très vite pour discuter de tout ça !
    Je t’aime fort Minou ❤

    • Minou ❤
      J’reviendrai toujours à la maison promis et même si ce n’est pas long, je viendrai toujours sonner à ta porte ! T’es tellement mignonne… Et oui MSF a une base à Bordeaux… Faut que je me fasse enrôler à MSF.. 😊 Facile ahaha
      Je t’aime mon chat merciiiiiii